RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Portail du Premier Ministère
Premier Ministre / Activités du Premier Ministre
ACTIVITES

Allocution du Premier Ministre lors de la cérémonie commémorative du 60ème anniversaire des évènements de Sakiet Sidi Youcef

Bismillah Errahamane Errahim,

Excellence Monsieur le Chef du Gouvernement,
Excellences, Messieurs les Ministres,
Excellences, Messieurs les Walis et Gouverneurs,
Chers frères et sœurs,

Je voudrai tout d’abord vous exprimer nos vifs remerciements pour votre aimable invitation à venir commémorer avec vous, le 60ème anniversaire des évènements de Sakiet Sidi Youcef, ainsi que pour la qualité de l’accueil qui nous est réservé.Je tiens aussi à vous faire part des salutations chaleureuses du peuple algérien et de son gouvernement, au peuple tunisien frère et à son gouvernement.  

Les sentiments de l’Algérie à l’endroit de la Tunisie sœur et voisine sont exprimés avec toute l’autorité nécessaire dans le message que Son Excellence le Président Abdelaziz BOUTEFLIKA a adressé en cette occasion historique à son frère, son Excellence le Président BEJI CAID ESSEBSSI.

Chers frères et sœurs,

Il y a 60 ans, le 8 Février 1958, Sakiet Sidi Youcef a été victime d’une agression colonialiste barbare qui a fait près de 200 victimes entre morts et blessés, des morts et des blessés qui, dans leur quasi totalité, étaient des victimes civiles, tunisiennes et algériennes, dont de nombreux enfants.

Nous nous inclinons avec ferveur et respect à la mémoire de ces glorieux martyrs que l’Algérie compte parmi les siens.

Ce sacrifice suprême et cette date sont devenus des symboles de la solidarité et de l’appui que le peuple tunisien frère et ses autorités ont apporté à la Glorieuse Révolution du Premier Novembre. Le peuple algérien, son Etat et ses dirigeants, demeurent profondément reconnaissants à la Tunisie sœur pour ce soutien inestimable.

Excellence Monsieur le Chef du Gouvernement,
Excellences, Mesdames et Messieurs,
Chers frères et sœurs,

La solidarité historique entre nos deux peuples a si heureusement débouché sur des relations privilégiées entre nos deux Etats indépendants, des relations départies de tout contentieux ou malentendu, des relations faites de fraternité, de bon voisinage et de solidarité au fil des décennies.


J’ai aussi grand plaisir à relever avec vous que les relations algéro-tunisiennes ont atteint ces dernières années, le stade de l’excellence, sous la Direction de nos deux Chefs d’Etat, leurs Excellences, le Président Abdelaziz BOUTEFLIKA et le Président Beji CAID ESSEBSSI, qui ont eux mêmes été de Grands Dirigeants de nos Mouvements de Libération Nationale respectifs.

De plus, les défis nombreux auxquels nos deux pays sont confrontés, ont renforcé la solidarité et la coopération entre nos deux pays dans tous les domaines.

Ainsi, nos forces de sécurité coopèrent étroitement face à la menace du terrorisme abject qui ne connait pas les frontières.

Nos deux Gouvernements travaillent ensemble à élargir la coopération et les échanges dans tous les secteurs, y compris au niveau de nos wilayas et gouvernorats frontaliers.

Nos deux peuples nous donnent eux aussi l’exemple, à travers ces millions de touristes algériens qui visitent chaque année votre beau pays, et l’accueil fraternel qu’ils reçoivent en Tunisie.

Excellence Monsieur le Chef du Gouvernement,
Excellences, Mesdames et Messieurs,
Chers frères et sœurs,

Le recueillement à la mémoire de nos martyrs communs qui nous réunit aujourd’hui à Sakiet Sidi Youcef ainsi que les nombreuses activités économiques et sociales organisées par nos deux pays à l’occasion de ce 60ème anniversaire, sont un ressourcement et une occasion de mesurer tout ce que nous pouvons encore faire ensemble pour entretenir et renforcer cette relation exceptionnelle de fraternité et de solidarité qui unit nos deux peuples et nos deux pays.

Soyez assurés que le Gouvernement algérien ne ménagera aucun effort, de concert avec votre Gouvernement frère, pour faire progresser, chaque année davantage encore, la coopération et les échanges entre nos deux pays dans tous les domaines.

C’est là le meilleur hommage que nous rendrons à nos martyrs communs de Sakiet Sidi Youcef.

C’est aussi la meilleure contribution que nous pouvons apporter à la construction de l’Unité maghrébine qui a été l’un des objectifs des peuples de la région durant leurs luttes respectives pour la liberté et l’indépendance et qui demeure, aujourd’hui encore, une perspective incontournable pour le plus grand bénéfice de toute la région.

Gloire à nos martyrs,
Vive la fraternité et la solidarité entre l’Algérie et la Tunisie.

Je vous remercie de votre attention.


Allocution du Premier Ministre lors de la cérémonie commémorative du 60ème anniversaire des évènements de Sakiet Sidi Youcef

Bismillah Errahamane Errahim,

Excellence Monsieur le Chef du Gouvernement,
Excellences, Messieurs les Ministres,
Excellences, Messieurs les Walis et Gouverneurs,
Chers frères et sœurs,

Je voudrai tout d’abord vous exprimer nos vifs remerciements pour votre aimable invitation à venir commémorer avec vous, le 60ème anniversaire des évènements de Sakiet Sidi Youcef, ainsi que pour la qualité de l’accueil qui nous est réservé.Je tiens aussi à vous faire part des salutations chaleureuses du peuple algérien et de son gouvernement, au peuple tunisien frère et à son gouvernement.  

Les sentiments de l’Algérie à l’endroit de la Tunisie sœur et voisine sont exprimés avec toute l’autorité nécessaire dans le message que Son Excellence le Président Abdelaziz BOUTEFLIKA a adressé en cette occasion historique à son frère, son Excellence le Président BEJI CAID ESSEBSSI.

Chers frères et sœurs,

Il y a 60 ans, le 8 Février 1958, Sakiet Sidi Youcef a été victime d’une agression colonialiste barbare qui a fait près de 200 victimes entre morts et blessés, des morts et des blessés qui, dans leur quasi totalité, étaient des victimes civiles, tunisiennes et algériennes, dont de nombreux enfants.

Nous nous inclinons avec ferveur et respect à la mémoire de ces glorieux martyrs que l’Algérie compte parmi les siens.

Ce sacrifice suprême et cette date sont devenus des symboles de la solidarité et de l’appui que le peuple tunisien frère et ses autorités ont apporté à la Glorieuse Révolution du Premier Novembre. Le peuple algérien, son Etat et ses dirigeants, demeurent profondément reconnaissants à la Tunisie sœur pour ce soutien inestimable.

Excellence Monsieur le Chef du Gouvernement,
Excellences, Mesdames et Messieurs,
Chers frères et sœurs,

La solidarité historique entre nos deux peuples a si heureusement débouché sur des relations privilégiées entre nos deux Etats indépendants, des relations départies de tout contentieux ou malentendu, des relations faites de fraternité, de bon voisinage et de solidarité au fil des décennies.


J’ai aussi grand plaisir à relever avec vous que les relations algéro-tunisiennes ont atteint ces dernières années, le stade de l’excellence, sous la Direction de nos deux Chefs d’Etat, leurs Excellences, le Président Abdelaziz BOUTEFLIKA et le Président Beji CAID ESSEBSSI, qui ont eux mêmes été de Grands Dirigeants de nos Mouvements de Libération Nationale respectifs.

De plus, les défis nombreux auxquels nos deux pays sont confrontés, ont renforcé la solidarité et la coopération entre nos deux pays dans tous les domaines.

Ainsi, nos forces de sécurité coopèrent étroitement face à la menace du terrorisme abject qui ne connait pas les frontières.

Nos deux Gouvernements travaillent ensemble à élargir la coopération et les échanges dans tous les secteurs, y compris au niveau de nos wilayas et gouvernorats frontaliers.

Nos deux peuples nous donnent eux aussi l’exemple, à travers ces millions de touristes algériens qui visitent chaque année votre beau pays, et l’accueil fraternel qu’ils reçoivent en Tunisie.

Excellence Monsieur le Chef du Gouvernement,
Excellences, Mesdames et Messieurs,
Chers frères et sœurs,

Le recueillement à la mémoire de nos martyrs communs qui nous réunit aujourd’hui à Sakiet Sidi Youcef ainsi que les nombreuses activités économiques et sociales organisées par nos deux pays à l’occasion de ce 60ème anniversaire, sont un ressourcement et une occasion de mesurer tout ce que nous pouvons encore faire ensemble pour entretenir et renforcer cette relation exceptionnelle de fraternité et de solidarité qui unit nos deux peuples et nos deux pays.

Soyez assurés que le Gouvernement algérien ne ménagera aucun effort, de concert avec votre Gouvernement frère, pour faire progresser, chaque année davantage encore, la coopération et les échanges entre nos deux pays dans tous les domaines.

C’est là le meilleur hommage que nous rendrons à nos martyrs communs de Sakiet Sidi Youcef.

C’est aussi la meilleure contribution que nous pouvons apporter à la construction de l’Unité maghrébine qui a été l’un des objectifs des peuples de la région durant leurs luttes respectives pour la liberté et l’indépendance et qui demeure, aujourd’hui encore, une perspective incontournable pour le plus grand bénéfice de toute la région.

Gloire à nos martyrs,
Vive la fraternité et la solidarité entre l’Algérie et la Tunisie.

Je vous remercie de votre attention.